Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes


vendredi, 22 octobre 2021

 
 

 

Namibie : solidarité avec les responsables du syndicat de la mine de Rossing et leur avocat

Accueil > International (Fr) > Afrique > Namibie : solidarité avec les responsables du (...)

Les responsables du syndicat Mineworkers Union Of Namiba Rossing Branch 9 ont été illégalement licenciés en septembre 2020 par leur employeur, la société d’État Chinese National Nuclear Corporation CNNC, qui détient la majorité des parts de la mine d’uranium de Rossing.

L’entreprise a retardé les arbitrages et tente d’affamer les mineurs et leurs familles pour qu’ils abandonnent la lutte pour leurs droits. Le gouvernement namibien dirigé par la SWAPO autorise également les violations flagrantes du droit du travail et des accords syndicaux par le gouvernement chinois et les mines privées chinoises en Namibie. Ainsi, les travailleurs chinois de la mine de marbre Best Cheer ont été remplacés par des ressortissants chinois lorsqu’ils se sont mis en grève en avril 2021 pour obtenir de meilleures conditions de santé et de sécurité et des avantages en matière de logement.

Le mois dernier, l’avocat de la direction du syndicat MUN Rossing Branch, Hewat Beukes, a été attaqué, sa maison a été encerclée et son électricité et son eau ont été coupées. Beukes représente également d’autres travailleurs et syndicats dans toute la Nambie, notamment le Nambian United Fisherman.

L’escalade d’attaques contre les mineurs et leur avocat doit faire l’objet d’une protestation internationale. Les organisations membres du Réseau syndical international de solidarité et de luttes soutiennent les rassemblements qui se tiendront le 13 août devant des ambassades de Namibie, les pétitions, toutes les initiatives de solidarité avec les mineurs namibiens en lutte !

Voir en ligne :
International Labor Solidarity Committee for Namibian Miners