Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes


mercredi, 6 juillet 2022

 
 

 

Mises à jour concernant les membres emprisonné.e.s du Syndicat des travailleurs des bus de Téhéran, et d’autres syndicats

Accueil > International (Fr) > Asie > Mises à jour concernant les membres emprisonné.e.s

Reza Shahabi
Membre du conseil d’administration du Syndicat des travailleurs de la compagnie de bus de Téhéran et de sa banlieue, Reza Shahabi en est à son huitième jour de grève de la faim, entamée le 13 juin 2022. Pendant plus d’une semaine, les autorités pénitentiaires ont refusé la visite de son épouse. Shahabi a finalement pu appeler sa famille le 19 juin 2022. Dans son appel téléphonique, Shahabi a déclaré que,
malgré sa grève de la faim et son état de santé dégradé, son interrogatoire s’est poursuivi et que l’interrogateur continue à faire pression sur lui et à le harceler.
Shahabi a ajouté qu’un enquêteur, nommé Haj Mardai, est venu le voir il y a quelques jours et lui a demandé la raison de sa grève de la faim. Shahabi a réaffirmé qu’il est en grève de la faim pour protester contre les fausses allégations, les menaces et insultes de son interrogateur, les interrogatoires incessants, le manque de soins médicaux et les mauvaises conditions des cellules de la prison.
Reza Shahabi a été arrêté le 12 mai 2022. Outre des douleurs au cou et au dos et les séquelles d’opérations chirurgicales faisant suite aux violents coups reçus lors de ses précédentes arrestations et détentions, Shahabi souffre également de fluctuations de la pression artérielle, et la moitié gauche de son corps, y compris son visage, est engourdie.

Le syndicat des travailleurs des bus de Téhéran et sa banlieue,
- exprime sa profonde inquiétude quant aux graves conditions physiques et psychologiques de ce travailleur emprisonné,
- considère que toute conséquence physique des pressions exercées par l’interrogateur sur Reza Shahabi relève de la seule responsabilité du pouvoir judiciaire et des autres autorités gouvernementales,
- souligne que Reza Shahabi doit être immédiatement transféré à l’hôpital pour y être soigné. Il s’agit là de l’un des droits les plus fondamentaux d’un prisonnier.

Hassan Saeidi
Lors de visites à la prison d’Evin, les 18 et 20 juin 2022, Mme Nasrin Rahimi, l’épouse de Hassan Saeedi membre bien connu du Syndicat des travailleurs de la compagnie de bus de Téhéran et de la banlieue, a été informée que la détention de ce militant syndical a été prolongée d’un mois supplémentaire.
Et alors qu e celui-ci avait informé son épouse que son interrogatoire avait pris fin depuis environ deux semaines, et qu’il aurait dû être libéré sans condition ou sous caution. Ce travailleur emprisonné est toujours injustement détenu dans le quartier 209 de la prison d’Evin. Il a été arrêté le 18 mai 2022.

Autres syndicalistes emprisonné.e.s
Un certain nombre d’autres syndicalistes bien connu.e.s sont toujours en prison depuis leur arrestation injustifiée en mai, et sont soumis à de lourds interrogatoires.
Parmi eux/elles figurent notamment Mme Anisha Asadollahi, Mme Reyhaneh Ansari Nejad et Mr. Keyvan Mohtadi.
Ont été également arrêté.e.s un certain nombre d’enseignant.e.s éminent.e.s et de membres du Conseil de coordination des associations professionnelles d’enseignant.e.s iranien.ne.s, dont Mrs Rasoul Bodaghi, Eskandar Lotfi, Jafar Ebrahim, Mohammad Habibi, Shaban Mohammadi, Masoud Nikkhah, et bien d’autres.

Le Syndicat des travailleurs de la compagnie de bus de Téhéran et de sa
banlieue :
- condamne fermement les arrestations sans fondement et les fausses accusations retenues contre les syndicalistes et enseignant.e.s d’Iran,
- exige la libération immédiate et inconditionnelle de Reza Shahabi, Hassan Saeidi, et des autres syndicalistes et enseignant.e.s emprisonné.e.s.

Nous remercions nos collègues des mouvements syndicaux internationaux pour leur soutien et leur solidarité.
Nous demandons instamment à nos alliés de continuer à faire pression sur le gouvernement iranien
pour obtenir la libération de toutes et tous les syndicalistes emprisonné.e.s et le respect des droits d’organisation, de réunion, ainsi que la liberté d’association.

ttps ://t.me/vahedsyndica‏
https://www.instagram.com/vahedsyndica/
https://twitter.com/VahedSyndicate
www.vahedsyndica.com
vsyndica@gmail.com

Merci d’envoyer des lettres de protestation aux autorités suivantes, et de mettre notre syndicat en copie :
Guide de la République islamique, Ayatollah Sayed ’Ali Khamenei
Courriel : contact@leader.ir ; info_leader@leader.ir
Pouvoir judiciaire de la République islamique d’Iran - Haut Conseil des droits de l’homme info@humanrights-iran.ir
Mission permanente de la République islamique d’Iran auprès des Nations Unies
missionofiran@gmail.com ; iranunog@mfa.gov.ir ; iran@un.int
CC : vsyndica@gmail.com