Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes


mercredi, 6 juillet 2022

 
 

 

Des militant·es pour la démocratie au Myanmar organisent des rassemblements pour soutenir l’Ukraine

Accueil > International (Fr) > Europe > Des militant·es pour la démocratie au Myanmar (...)

Bravant la répression brutale de la junte, les militant·es de la démocratie au Myanmar ont organisé des manifestations ce week-end pour montrer leur solidarité avec le peuple ukrainien qui tente de repousser l’invasion de son pays par la Russie.

Des dizaines de jeunes manifestant·es portant des bannières en faveur de la démocratie et des drapeaux ukrainiens ont organisé dimanche des manifestations éclair dans le centre commercial du Myanmar, Yangon, ainsi qu’à Dawei, dans la région de Tanintharyi, dans l’extrême sud du pays, et dans l’État de Kachin, dans le nord, alors que leurs homologues civils en Ukraine se sont emparés d’armes automatiques pour repousser les envahisseurs russes. Myanmar est soumis à une dictature militaire depuis février de l’année dernière. Depuis lors, l’ensemble du pays résiste au régime par tous les moyens à sa disposition, de la protestation pacifique à la lutte armée. À ce jour, plus de 1 500 civils ont été tués par le régime.

Jusqu’en mai de l’année dernière, l’Ukraine avait des liens avec l’armée du Myanmar, avec des exportations d’armes et des transferts de technologie. Malgré cela, l’invasion russe du deuxième plus grand pays d’Europe la semaine dernière a rendu furieux les militant·es pour la démocratie du Myanmar, qui se sentent liés aux civils ukrainiens qui prennent les armes pour défendre leur terre.

En apparence, les manifestations de dimanche au Myanmar étaient une dénonciation de l’intimidation militaire russe et un soutien d’un groupe de civils qui se sont battus pour la liberté et la démocratie à un autre. Au-delà du soutien moral, cependant, le Myanmar et l’Ukraine ont un ennemi commun. Pour les Ukrainiens, le président russe Vladimir Poutine est leur envahisseur. Pour le peuple du Myanmar, la Russie est un allié proche du régime du Myanmar, lui fournissant du matériel militaire, entre autres types de soutien.

Levant un salut à trois doigts, Raymond, membre du Comité de grève du mouvement démocratique (Dawei), a déclaré que le mouvement anti-régime du Myanmar, connu sous le nom de Révolution de printemps, se sentait solidaire du peuple opprimé d’Ukraine.

« Nous sommes inspirés par la guerre menée par l’Ukraine pour défendre la démocratie. Comme eux, la révolution du Printemps de Myanmar continuera à se battre pour notre liberté jusqu’à ce que nous gagnions », a-t-il déclaré dans une vidéo. Derrière lui, un groupe de jeunes militant·es tenait des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Gloire à l’Ukraine » et « Poutine doit échouer ».

Il a ajouté que si Poutine gagnait en Ukraine, cela donnerait un coup de pouce au régime militaire du Myanmar et aux ennemis de la démocratie partout dans le monde.
« Le monde est un endroit effrayant en ce moment. Mais nous sommes tous dans le même bateau, et lorsque les gens s’unissent, nous pouvons tout accomplir. Slava Ukraini ! La démocratie doit prévaloir ! » a-t-il déclaré.

À Yangon, un environnement plus difficile pour les manifestant·es, étant donné la répression brutale du régime dans la ville, un groupe de jeunes militant·es a organisé une manifestation éclair, criant des slogans anti-régime et brandissant des pancartes portant des slogans tels que « Solidarité avec l’Ukraine ». Heureusement, la manifestation n’a pas été attaquée et les manifestant·es se sont dispersés sans problème.

Dans l’État de Kachin, dans le nord du Myanmar, plus d’une douzaine de jeunes de l’ethnie Kachin ont organisé un rassemblement pour montrer leur soutien à l’Ukraine. Certains participant·es au rassemblement ont peint leur visage des couleurs du drapeau ukrainien, tandis que d’autres tenaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Sauvez l’Ukraine » et « Arrêtez la guerre ».

Le gouvernement en exil d’unité nationale du Myanmar a déclaré vendredi qu’il condamnait la guerre russe contre l’Ukraine et son peuple, ajoutant que « le Myanmar est solidaire du peuple ukrainien. »

Alors que l’invasion de l’Ukraine par la Russie a été condamnée dans le monde entier, le régime du Myanmar a adopté une approche différente.

Dans une tentative apparente de montrer sa gratitude envers la Russie pour son soutien, le régime a déclaré que la Russie agissait pour maintenir sa souveraineté et a loué Moscou pour ce qu’il appelle son rôle dans l’équilibre du pouvoir mondial.

Portfolio


Voir en ligne :
Publié par Irrawady

28 février 2022

Publié par The Irrawaddy

Traduction Patrick Le Tréhondat