Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes


mercredi, 6 juillet 2022

 
 

 

Déclaration commune de syndicats ukrainiens

Accueil > International (Fr) > Europe > Déclaration commune de syndicats ukrainiens

Nous faisons connaître l’appel de plusieurs syndicats d’Ukraine.

Il ne s’agit pas d’un texte du Réseau, mais dans la situation qui est celle de cette région du monde, il nous paraît nécessaire de faire connaître la parole des syndicalistes.

Egalement publiée : une déclaration du président de la Confédération des syndicats libres d’Ukraine.

L’Ukraine résiste à l’agression de la Fédération de Russie (FR) depuis 2014.
À la suite de cette agression, la Crimée ukrainienne a été annexée, des parties des régions de Lougansk et de Donetsk en Ukraine ont été occupées. Au cours des huit dernières années d’agression de la FR, l’Ukraine a perdu des dizaines de milliers de vies humaines, plus de 1,5 million de nos citoyens ont été contraints de devenir des personnes déplacées à l’intérieur du pays.

Dans le même temps, la guerre et la menace d’une invasion à grande échelle minent l’économie ukrainienne. Cela se traduit par des pertes d’installations industrielles et d’infrastructures sur les territoires occupés, l’arrêt des investissements. Tout cela a des conséquences sur les revenus et les emplois des travailleurs qui luttent pour la paix et le développement démocratique de leur pays.

Le président de la Fédération de Russie, V. Poutine, par son décret du 21 février, a reconnu les républiques autoproclamées de Luhansk et de Donetsk comme des États souverains et indépendants.

La reconnaissance de ces républiques autoproclamées est une violation du droit international et la destruction du système de sécurité qui a été développé après la Seconde Guerre mondiale et l’effondrement de l’URSS, ainsi qu’un acte de violation de la souveraineté, de l’indépendance et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine avec la sortie de facto de la RF des accords de Minsk.

En outre, le 21 février, la Fédération de Russie a commencé à faire entrer officiellement des troupes russes dans le territoire occupé des régions de Louhansk et de Donetsk en Ukraine (l’armée mercenaire et les forces professionnelles russes portant les signes d’identification des forces armées des républiques autoproclamées de Louhansk et de Donetsk ont déjà été déployées illégalement sur les territoires occupés). Les forces armées ukrainiennes respectent strictement le régime de cessez-le-feu. Elles ne mènent aucune action militaire ou illégale dans les territoires occupés. Dans le même temps, sur le territoire contrôlé par l’Ukraine, les civils des régions de Donetsk et de Louhansk souffrent depuis une semaine des tirs d’artillerie incessants en provenance des territoires occupés.

En outre, la FR mène une campagne enragée pour discréditer l’armée ukrainienne en diffusant une désinformation massive, des provocations, des bombardements sous un faux drapeau dans les régions de Louhansk et de Donetsk afin de trouver un casus belli pour déclencher une guerre à grande échelle. La position officielle de l’Ukraine, qui a été annoncée à plusieurs reprises, est fondée sur la recherche d’une voie politique et diplomatique pour le retour des territoires occupés.

Au nom des organisations syndicales, nous exprimons notre profonde gratitude envers les pays, les organisations, les politiciens et les personnes qui ont soutenu l’Ukraine pendant toutes ces années.

Nous demandons aux syndicats et aux organisations publiques de fournir un soutien solidaire à la population ukrainienne dans la lutte contre l’agression de la FR, et d’empêcher une guerre à grande échelle en Europe, qui peut changer instantanément le mode de développement des pays européens et l’architecture de l’ordre mondial.

Nous demandons de diffuser la Déclaration des syndicats ukrainiens sur les ressources web des syndicats, dans les médias sociaux et les messageries.

Le peuple d’Ukraine résistera et gagnera la lutte pour son indépendance, son intégrité territoriale et son choix civilisationnel. #StopRussianAggressionInUkraine (Arrêtez l’agression russe en Ukraine)

Syndicats signataires :

  • Travailleurs de l’industrie et de l’énergie nucléaires d’Ukraine
  • Syndicat des travailleurs des industries métallurgiques et minières d’Ukraine
  • Syndicat indépendant des mineurs d’Ukraine
  • Union des travailleurs de l’énergie et de l’industrie électrotechnique d’Ukraine
  • Union des travailleurs de l’industrie pétrolière et gazière d’Ukraine
  • Union des travailleurs de l’industrie chimique et pétrochimique d’Ukraine
  • Syndicat des travailleurs de la construction d’avions et de machines d’Ukraine Syndicat des travailleurs de l’industrie de la défense d’Ukraine
  • Syndicat des travailleurs de la radio, de l’électronique et de la mécanique d’Ukraine Syndicat des travailleurs de l’automobile et de la machinerie agricole d’Ukraine Syndicat de la construction mécanique et de la métallurgie d’Ukraine
  • Union des employés d’État d’Ukraine Union des travailleurs de la santé d’Ukraine
  • Syndicat de l’économie municipale, de l’industrie locale, des services à la population d’Ukraine
  • Syndicat des travailleurs des installations gazières d’Ukraine
  • Union des travailleurs sociaux d’Ukraine

23 Février 2022


La Russie a attaqué et commencé l’invasion de l’Ukraine

Chers frères et sœurs !
Le 24 février, à 5 heures du matin (heure de Kiev), la Russie a lâchement attaqué et commencé l’invasion de l’Ukraine.
Les principales villes ukrainiennes Odesa, Mariupol, Kharkiv, Tchernihiv, ainsi que les oblasts [entité administrative] de Donetsk et de Louhansk sont attaqués. Les aéroports près de Kiev ont également été attaqués. L’armée et le peuple ukrainiens défendent leur terre.
Aujourd’hui, nous devons nous battre pour notre liberté, notre démocratie et notre paix.
La Confédération des syndicats libres d’Ukraine appelle toutes les organisations syndicales mondiales, les frères et sœurs des syndicats de différents pays à la solidarité.
Le KVPU appelle à poursuivre et à renforcer la pression diplomatique et économique internationale sur la Fédération de Russie et à prendre toutes les mesures possibles pour arrêter la guerre et forcer le retrait de ses forces du territoire de l’Ukraine. Un ensemble efficace de sanctions doit être imposé immédiatement contre la Fédération de Russie. Nous appelons à fournir toute l’assistance possible à l’Ukraine.
Nous devons nous unir pour arrêter la guerre et assurer la paix en Ukraine, en Europe et dans le monde entier.
Comme nous l’avons déjà informé, le Président de la Fédération de Russie V. Poutine, par son décret du 21 février, a reconnu les républiques autoproclamées de Luhansk et de Donetsk comme des États souverains et indépendants. En outre, le 21 février, la Fédération de Russie a commencé à faire entrer officiellement les troupes russes dans le territoire occupé des régions de Luhansk et de Donetsk en Ukraine.
Ainsi, selon le droit international humanitaire, la Russie a admis déclencher un conflit armé international.
Nous voulons souligner à nouveau que l’Ukraine a observé le régime de cessez-le-feu et respecté les accords, qu’elle n’a pas mené d’actions militaires ou illégales dans les territoires occupés. C’est la Russie qui a commencé l’agression en 2014. Ce sont les forces russes qui ont bombardé les villes de la région de Donetsk et de Luhansk cette semaine. Aussi, nous appelons à ne pas croire la propagande russe.
Non seulement l’indépendance de l’Ukraine, mais aussi la sécurité de l’Europe entière et l’avenir du monde dépendent de notre réponse commune et de notre solidarité.
L’union fait la force !

Le président de la Confédération des syndicats libres d’Ukraine
Mykhailo Volynets
24 février 2022

Voir en ligne :
Publié par KPVU

Traduction : Patrick Le Tréhondat