Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes


mercredi, 6 juillet 2022

 
 

 

Conseil exécutif de Unite (Grande-Bretagne) - déclaration sur la crise ukrainienne

Accueil > International (Fr) > Europe > Conseil exécutif de Unite (Grande-Bretagne) - (...)

Le conseil exécutif d’Unite condamne sans réserve l’invasion de l’Ukraine par Poutine et est pleinement solidaire des millions de victimes de cette attaque. Unite appelle à un cessez-le-feu immédiat et au retrait de toutes les forces russes d’Ukraine.

Conformément aux plus anciennes traditions du mouvement syndical international, Unite estime que les guerres ne sont jamais dans l’intérêt des travailleurs et que les travailleurs et leurs familles paient toujours le prix le plus élevé, et en souffrent le plus, lorsque des conflits éclatent ils sont dirigés par des élites dont les intérêts sont totalement différents des leurs.

Dans la continuité de la forte histoire de solidarité transfrontalière de la classe ouvrière, Unite salue les actions de nombre de ses membres qui ont fait des dons aux efforts d’aide humanitaire, qui ont veillé à ce que les sociétés multinationales dans lesquelles ils travaillent se retirent de tout engagement avec la Russie, qui ont refusé de décharger le pétrole russe et qui ont fourni des secours et une assistance aux personnes directement touchées par l’invasion.

Unite réitère la déclaration du secrétaire général de soutenir pleinement les membres - tels que ceux de la raffinerie de Stanlow - qui refusent de décharger du pétrole russe de n’importe quel navire, quelle que soit la nationalité du navire qui le livre, et Unite réitère l’appel au gouvernement britannique pour qu’il comble la faille qui permet encore ces livraisons.

Unite souligne également l’importance vitale d’accueillir les réfugiés avec compassion et assistance. Le gouvernement britannique a la réputation honteuse de créer un environnement hostile pour les réfugiés, ce qui a maintenant un impact sur ceux qui fuient le conflit en Ukraine. Ceci est souligné par les rapports selon lesquels les Ukrainiens n’obtiennent pas de visas en raison d’obstacles bureaucratiques et de ressources inadéquates telles que le manque de personnel. Unite note également avec une extrême inquiétude les rapports selon lesquels certains réfugiés d’Ukraine ont été confrontés à des préjugés de la part d’autres gouvernements parce qu’ils ne sont pas blancs, ont d’autres nationalités ou sont des personnes LGBT+ cherchant refuge dans des pays voisins gouvernés par des dirigeants homophobes. Le gouvernement britannique et la communauté internationale dans son ensemble doivent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour accueillir et soutenir tous les réfugiés d’Ukraine et d’ailleurs, comme le prévoit le droit international.

En plus de l’horrible souffrance humaine, la crise a déjà causé d’énormes perturbations économiques qui auront un impact sur les travailleurs au Royaume-Uni et Unite soutient pleinement les appels à des mesures visant à protéger les familles britanniques qui luttent contre la crise du coût de la vie alors que le conflit fait grimper les prix de l’énergie. Unite rejettera également toute tentative du gouvernement britannique d’utiliser les perturbations causées par ce conflit comme couverture pour masquer ses propres échecs ou comme excuse pour introduire des politiques impopulaires et inacceptables.

Unite précise qu’en exprimant son soutien total au peuple ukrainien, il ne considère en aucun cas les travailleurs russes comme ses ennemis et qu’il est solidaire des personnes courageuses qui, à l’intérieur de la Russie, s’opposent à la guerre et voient les soldats russes conscrits rentrer dans leurs familles dans des sacs mortuaires.

Unite prend note des nombreux rapports faisant état de liens entre Vladimir Poutine et les partis d’extrême droite en Europe, de la présence d’oligarques russes au Royaume-Uni et d’énormes quantités d’argent russe circulant dans la ville de Londres, ainsi que des allégations de soutien financier russe à certains partis politiques au Royaume-Uni.

Unite reconnaît le droit de l’Ukraine à défendre ses citoyens et son territoire à l’intérieur de frontières internationalement reconnues. Unite est également conscient que toute extension de ce conflit pourrait avoir des conséquences inimaginables pour l’Europe et le monde entier. Unite réitère donc sa ferme conviction que tous les efforts doivent être déployés pour obtenir un cessez-le-feu immédiat et que les négociations doivent être soutenues par les gouvernements au plus haut niveau.

Les jours et les semaines à venir seront décisifs pour définir comment le continent et le monde vont avancer et si la voie d’un retour à la paix et à la stabilité peut être trouvée. Unite demande donc au gouvernement britannique de déployer tous ses efforts sur la scène internationale pour faire cesser les hostilités et trouver une solution négociée, en utilisant tous les moyens à sa disposition, y compris les sanctions et les désinvestissements, mais en rejetant l’escalade et l’intervention militaires.

Pour accélérer le processus d’obtention de ce règlement pacifique, Unite demande au gouvernement britannique de prendre des mesures, notamment :
-  Des sanctions efficaces et immédiates doivent être imposées à l’économie russe, y compris la saisie des actifs de l’État russe détenus au Royaume-Uni.
-  Un régime efficace et exécutoire de sanctions contre les biens commerciaux russes, y compris les matières premières, les composants et les produits finis. Ce régime doit inclure une interdiction des cargaisons russes dans les ports, raffineries et terminaux britanniques, parallèlement aux exportations vers la Russie de biens britanniques.
Des mesures visant à empêcher que les institutions de la City de Londres ne soient utilisées comme plaque tournante mondiale du blanchiment d’argent et la saisie des actifs détenus ou négociés au Royaume-Uni, y compris les logements et les participations dans des sociétés, des partisans ciblés du régime de Poutine.
-  Un programme complet de soutien aux travailleurs britanniques, à leurs familles et aux entreprises touchées par les actions ci-dessus, y compris la protection des salaires et le soutien aux entreprises pendant la mise en place de chaînes d’approvisionnement alternatives.
-  L’immunité contre les litiges avec des tiers pour les travailleurs et leurs syndicats qui mènent des actions directes contre les produits russes en soutien à l’Ukraine et conformément aux objectifs de cette motion.
-  Apporter un soutien total à tous ceux qui fuient le conflit et accueillir les réfugiés ukrainiens - et tous les réfugiés - avec compassion et assistance.

Jeudi 10 mars 2022

Voir en ligne :
Publié par Unite

Conseil exécutif de Unite

Traduction Patrick Le Tréhondat