Red Internacional de Solidariedad y de Luchas


Lunes, 23 de octubre de 2017

 
 

 

Solidarité avec les travailleurs de l’automobile aux Etats-Unis

Portada del sitio > Secteurs > Industrie, métallurgie, chimie > Solidarité avec les travailleurs de l’automobile

Les travailleurs de l’usine d’assemblage de Nissan à Canton, Mississippi continuent leur combat pour l’implantation du syndicat UAW dans leur usine.
En lutte depuis longtemps pour leurs droits à une meilleure sécurité dans leurs conditions de travail, pour de meilleurs salaires et pour l’embauche des travailleurs temporaires, les travailleurs de l’usine de Canton réclament le droit de se syndiquer.
Mais la direction de Nissan emploie tous les moyens possible pour empêcher UAW (United Auto Workers) de s’implanter dans les usines Nissan aux USA. Les usines Nissan ayant été construites justement dans le sud des Etats-Unis, où les travailleurs ont moins de traditions syndicales.
Cela n’a pas arrêté près de 70 manifestants au parc Coleman de Nashville la semaine dernière, juste en face du concessionnaire Action Nissan sur Thompson Lane à Nashville et à 15 miles au nord du siège nord-américain de la compagnie à Franklin.
Les manifestants brandissaient des pancartes qui disaient: "Les droits des travailleurs sont des droits civils" et "Hé Nissan. Arrêtez de menacer vos travailleurs du Mississippi". Les voitures passant sur Thompson Lane ont klaxonné à l’appui de la manifestation.
Des manifestations sont organisées dans toute la région en solidarité avec les travailleurs de l’usine de Canton, où environ 80% des employés sont afro-américains. Des actions de solidarité et de soutien ont été aussi organisées en France lors de la réunion du Comité central d’entreprise.
Comme en Turquie, au Maroc et dans beaucoup d’autres pays. la multinationale Renault/Nissan réprime les droits des travailleurs en engrange des bénéfices records. Seules les luttes et la solidarité internationale pourra faire reculer les dirigeants de Renault/Nissan