Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes


vendredi, 10 avril 2020

 
 

 

Nous soutenons la pétition "nous, les travailleurs de Amazon, voulons être protégés contre le Coronavirus !"

Accueil > Secteurs > Commerce et services > Nous soutenons la pétition "nous, les travailleurs

En tant qu’employés d’Amazon, nous sommes préoccupés par l’impact du coronavirus sur notre bien-être à notre domicile et au travail. Nous sommes également préoccupés par les conséquences de l’absence actuelle de mesures de protection au sein d’Amazon pour les autres travailleurs et le reste des personnes.

Les travailleurs d’Amazon jouent un rôle crucial dans l’approvisionnement des populations en nourriture, en eau et en équipements sanitaires. Depuis le début de la pandémie, nous avons constaté une augmentation du volume de ces marchandises, ce qui a accru la pression sur les travailleurs. Malgré une charge de travail plus importante, Amazon continue de faire appliquer et de renforcer les quotas de productivité. Dans le même temps, de nombreux travailleurs ont été choqués de découvrir que l’entreprise leur refusait illégalement des congés maladie avec maintien de la rémunération. Bien qu’Amazon ait fait quelques aménagements limités au niveau du coronavirus pour ses employés du siège social de Seattle, c’est d’un plan global face au coronavirus afin d’assurer la sécurité de TOUS ses travailleurs et au delà qu’il faut mettre en place au sein d’Amazon . Parmi ces travailleurs se trouvent les employés à temps partiel, les fournisseurs, ainsi que ceux qui travaillent dans une filiale d’Amazon (Whole Foods, etc.).

Nous vous écrivons pour exiger qu’Amazon prenne immédiatement les mesures suivantes et soit également disposée à nous consulter sur d’éventuelles mesures supplémentaires dans un avenir proche :

  • Nous informer des mesures qu’Amazon prendra afin d’ assurer la sécurité de tous ses employés, fournisseurs et travailleurs de ses filiales (Whole Foods, etc.)
  • Payer les travailleurs pour toutes les heures normalement prévues en cas de fermeture temporaire ou d’heures de fonctionnement limitées de tout chantier au sein d’ Amazon en raison du coronavirus. Dans le cas de fermetures totales ou partielles, les chauffeurs conventionnés doivent toujours être payés à leur taux normal pour la période pendant laquelle ils travailleraient autrement.
  • Donner aux travailleurs suffisamment de congés de maladie pour faire face à l’impact du coronavirus, indépendamment du nombre d’heures de maladie accumulées ou des différences au niveau des lois locales selon les pays. Cela inclut les travailleurs qui présentent des symptômes du virus, les travailleurs qui doivent s’occuper d’un proche qui présente des symptômes du virus, les travailleurs dont la garde des enfants est perturbée en raison de la fermeture d’une école ou de problèmes similaires, et les travailleurs qui sont en quarantaine même s’ils ne présentent pas de symptômes. D’autres entreprises ont déjà commencé à prendre ces mesures et il n’y a aucune raison qu’Amazon ne puisse pas prendre l’initiative dans ce domaine.
  • Permettre aux travailleurs de prendre les pauses fréquentes et régulières pour se laver les mains afin d’assurer leur propre sécurité, et ce, sans aucune pénalité de la part de l’entreprise, même si ces pauses les empêchent de respecter leurs quotas de productivité. Les responsables de l’Organisation mondiale de la santé signalent que le coronavirus peut persister au sein de superficies pendant plusieurs jours. Nous expédions des marchandises à des clients dans le monde entier. Il faut plus de temps pour garantir la sécurité non seulement des travailleurs, mais aussi des clients et de la collectivité au sens large.
  • Encourager et soutenir les efforts des Etats et des gouvernements pour faire adopter des lois obligeant les entreprises à accorder immédiatement les mesures adéquates en terme du maintien de la rémunération en cas d’obligation à des mesures de chômage partiel ou d’arrêts maladie impactant leurs travailleurs. Amazon n’est pas la seule entreprise dont les travailleurs sont vulnérables face aux effets de cette pandémie. Les gouvernements devraient immédiatement imposer des lois concernant le maintien de la rémunération concernant les congés maladie en exigeant de toutes les entreprises qu’elles accordent des arrêts de travail payés et ce, avec une rémunération suffisante pour faire face aux effets du coronavirus.

Voir en ligne :
https://docs.google.com/forms/d/e/1...