Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes


mercredi, 30 septembre 2020

 
 

 

Nous soutenons la grève des postiers et postières du Brésil

Accueil > International (Fr) > Amériques > Nous soutenons la grève des postiers et (...)

Les quelque 90 000 travailleurs et travailleuses de la poste brésilienne (Correios) ont décidé de lancer une grève nationale à partir de ce mardi 18 août. Lundi à 20h30, 80% des 36 syndicats qui composent la fédération syndicale des travailleurs de l’entreprise, la Fentect, avaient déjà tenu des assemblées, approuvant le début de la grève. Il s’agit de défendre le service postal public, les conditions de travail, les salaires et la santé des travailleurs et travailleuses, qui sont tous menacés par la politique criminelle du gouvernement Bolsonaro. La Poste est la première entreprise publique à entrer dans la phase de négociation annuelle ; l’enjeu dépasse donc ce secteur.

La tentative de geler les salaires et d’éliminer 90% des droits conquis par les travailleurs et travailleuses du secteur postal au Brésil fait partie de la stratégie capitaliste qui consiste à faire plier notre classe sociale, pour faciliter et multiplier les privatisations et faire pression sur l’ensemble des travailleurs et travailleuses, de tous les secteurs. Il s’agit d’un phénomène général au niveau mondial, qui s’est intensifié dans le secteur postal au cours des dernières décennies. Ces processus ont eu pour conséquence de détériorer les services proposés à la population et les conditions de travail du personnel. Le capitalisme a besoin de nouveaux marchés et le pillage du secteur public est un moyen peu coûteux d’y parvenir. Une forme de vol légalisé. Dans tous les pays, on constate une augmentation de la précarité et de la précarisation, une hausse des accidents du travail, une privatisation partielle du service et une pression médiatique continue des grands groupes du secteur pour démanteler l’entreprise publique postale.

Les organisations membres du Réseau syndical international de solidarité et de luttes apportent leur soutien aux travailleurs et travailleurs de Correios en grève et aux organisations syndicales brésiliennes qui les appuient. A la poste comme ailleurs, nos intérêts sont communs au-delà des frontières des Etats !