Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes


jeudi, 7 juillet 2022

 
 

 

Libérez la syndicaliste Winnie Yu et ses co-accusé∙es !

Accueil > International (Fr) > Asie > Libérez la syndicaliste Winnie Yu et ses (...)

Le 8 mars, la syndicaliste de l’hospitalisation publique Winnie Yu a été renvoyée derrière les barreaux. Placée en détention préventive en février 2021, elle avait bénéficié cinq mois plus tard d’une liberté sous caution. Celle-ci vient d’être révoquée de façon arbitraire au motif que Winnie Yu a vendu des objets d’artisanat et du café à l’occasion du Nouvel An lunaire afin de subvenir à ses besoins, ainsi qu’aux frais juridiques liés à son procès à venir !

Licenciée de son emploi, Winnie Yu doit en effet comparaitre le 28 avril avec 46 autres militant.es de pratiquement toutes les nuances de l’opposition. Ils/elles sont accusé∙es d’avoir participé à une "primaire de l’opposition" préalablement aux élections législatives.

Parmi les syndicalistes actuellement emprisonnées figurent notamment Lee Cheuk-yan et Carol Ng ex-dirigeant.es de la centrale syndicale HKCTU aujourd’hui dissoute.

Quant à Winnie Yu, les autorités ne lui pardonnent pas d’avoir été la présidente du syndicat HAEA qui avait organisé début 2020 une grève reconductible de 5 jours de l’hospitalisation publique ayant contraint les autorités à pendre enfin quelques mesures contre la pandémie de Covid.

Nous exigeons des autorités de Pékin et de Hong Kong :
- la libération immédiate des militant.es emprisonnée∙es,
- l’arrêt des poursuites judiciaires à leur encontre.