Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes


lundi, 16 septembre 2019

 
 

 

Egypte - communiqué de la famille de Ramy Shaath concernant son arrestation et sa détention

Accueil > International > Afrique > Egypte - communiqué de la famille de Ramy (...)

Ramy Shaath est un homme politique égyptien et palestinien âgé de 48 ans. Il est le fils du Dr. Nabil Shaath, ancien Vice-Premier ministre palestinien, ministre de la Coopération internationale et Premier ministre par intérim et actuellement conseiller des affaires étrangères du président Mahmoud Abbas.
Ramy a été arrêté dans la nuit, le vendredi 5 juillet à 00h45, à son domicile du Caire, après qu’au moins une douzaine d’agents de sécurité lourdement armés aient pris d’assaut et fouillé sa résidence sans présenter aucun document légal le permettant. Pendant le raid, Ramy a demandé à plusieurs reprises aux deux officiers en civil la raison de leur présence et si cela signifiait qu’il était en état d’arrestation sans jamais obtenir de réponse. Au cours du raid, les agents ont saisi des ordinateurs, des disques durs et des téléphones portables. L’épouse de Ramy, citoyenne française résidant en Égypte depuis plus de sept ans, était présente lors de son arrestation. Elle a été expulsée de manière arbitraire, forcée et sans aucun motif par les agents qui ont également refusé qu’elle contacte son consulat bien qu’étant officiellement sous sa protection.
[…]
Né en 1971 à Beyrouth, Ramy est revenu au Caire avec sa famille en 1977 au début de la guerre civile libanaise. Fortement touché par ces événements, il a consacré toute sa vie à la défense des droits des Palestiniens, à la liberté et à la justice dans la région, convaincu que les droits humains devaient être respectés et appliqués pour tous sans distinction. Diplômé du King’s College de Londres en 1995 après avoir obtenu une bourse du British Council, Ramy a servi en tant que conseiller politique et stratégique auprès de l’ancien président palestinien Yasser Arafat. Au Caire, il a joué un rôle actif dans les négociations en vue de la création d’un État palestinien indépendant mais devant l’échec des négociations, il s’est retiré de la politique à la fin des années 1990. Beaucoup plus tard, en 2010, alors que le mouvement pour la démocratie et la justice sociale se développe en Égypte, Ramy rejoint la coalition de militants qui organisent le soulèvement populaire de Janvier 2011 qui conduira au départ du président égyptien Moubarak. Au cours des années suivantes, il a directement contribué à la création de divers partis, mouvements et coalitions qui ont joué un rôle important dans la transition démocratique du pays, y compris le parti El-Dostour dont il a tenu le rôle de Secrétaire général avant sa fondation officielle. En 2015, il a co-fondé et est devenu le coordinateur du mouvement BDS en Égypte, une coalition nationale lancée par plus de 10 partis politiques, syndicats d’étudiants et de travailleurs, ONG et personnalités publiques pour la défense des droits des Palestiniens à l’autodétermination.

[Voir le texte complet ci-dessous]